ANNE DIGOUT, FORMATRICE EN BIENTRAITANCE à LYON

Formation professionnelle continue
Approche corporelle et qualité relationnelle au cœur du soin et de l’accompagnement

Intervenante en PMI

Bientraitance et parentalité

Devenir maman, être parent n'est pas toujours aussi naturel et aisé qu'on l'imagine. A l'arrivée du bébé, mais aussi à certains moments délicats, comme le deuil, un accompagnement bienveillant est parfois nécessaire, souvent bienvenu.

Le massage du bébé
Il ne s'agit pas de proposer le massage du bébé comme un objectif à atteindre, mais comme un prétexte pour sensibiliser les mamans à l'importance de la qualité de présence et de toucher auprès de leur bébé. Elles sont invitées à prendre conscience du lien étroit qui existe entre leur état intérieur et la disponibilité qu'elles sont à même d'offrir à leur enfant. Certaines le masseront, d'autres pas... L'objectif d'un tel atelier est de faire en sorte que chaque enfant puisse recevoir, au travers des soins donnés par sa mère, au travers des gestes et manifestations de tendresse, au travers d'un massage, un toucher attentif, clair, contenant et structurant, et surtout respectueux de ses besoins. Ce toucher bienveillant va favoriser la construction du lien, et mettre en route le processus d'attachement. Les parents en situation de fragilité éducative et relationnelle, maladroits ou perdus dans leur façon de créer du lien, d'entrer en relation avec leur bébé, y trouveront une aide précieuse.
Les ateliers accueillent des petits groupes de mamans avec leur(s) bébé(s) sur 4 ou 5 séances. Une de ces séances est consacrée aux mamans, accueillies individuellement.

L'accompagnement du deuil
La perte d'un être cher bouleverse toute la structure familiale, et les adultes se sentent parfois démunis sur la conduite à tenir envers les plus jeunes. En proie aux émotions et soucieux de protéger leurs enfants de ce qui fait mal, ils hésitent sur les mots à dire et les comportements à adopter.
Il s'agit dans ce cadre de proposer un relais sous forme d'atelier accueillant des petits groupes d'enfants sur 5 séances. Un temps et un espace qui permet aux participants d'exprimer leur chagrin et de vivre sans culpabilité cette période de deuil. La dernière séance réunit enfants et parents et se termine par un temps de convivialité.